Général   |   5 mai 2020

Mise-à-jour sur les marchés – Bureau du chef des placements global – Mai 2020

Les investisseurs ont repris confiance en avril et les actifs à risque ont finalement repris leur lustre après leur pire chute depuis la crise financière mondiale. En effet, les investisseurs ont bien accueilli les signes précurseurs d’un aplanissement de la courbe mondiale des infections à la COVID-19 et, par ricochet, de la réouverture probable de l’économie. De plus, les mesures de soutien sans précédent adoptées par les autorités monétaires et budgétaires ont favorisé les actifs à risque et propulsé les actions au cours du mois. Entre-temps, les marchés ont essentiellement fait fi des données économiques moroses et des bénéfices en baisse des entreprises, lesquelles ont révélé l’ampleur des dommages économiques causés par le virus. La prudence est donc de mise après ce rebond historique, car les évaluations sont élevées et les perspectives demeurent incertaines.

Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif

Les marchés boursiers mondiaux ont retrouvé leur vigueur en avril, l’indice MSCI des actions mondiales bondissant de 11 %, soit son meilleur rendement mensuel depuis 2011. En ce qui concerne les pays, les gains sont généralisés dans le monde. L’indice S&P 500 a dominé grâce à son rendement mensuel le plus élevé depuis 1987. Il a été suivi de près par l’indice S&P/TSX, lequel a été avantagé par le rebond marqué des secteurs des ressources, qui avaient terminé le mois précédent en nette baisse. Cet appétit envers les actifs à risque a aussi été constaté à l’étranger, les actions des marchés développés internationaux et des marchés émergents s’inscrivant à la hausse, quoique dans une moindre mesure.

Related Insights

Macroéconomie
2 septembre 2020

Jackson Hole – La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l’inflation

La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l'inflation
Jason Carvalho
Vice-président principal, Marchés institutionnels, Revenu fixe
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Général
2 septembre 2020

Mise-à-jour sur les marchés – Bureau du chef des placements global – Septembre 2020

Le rebond historique du marché baissier n’a pas ralenti en août. Les investisseurs ont conservé leur optimisme grâce aux progrès réalisés dans le développement d’un vaccin contre la COVID-19, contribuant ainsi aux attentes d’une relance rapide de la croissance économique mondiale.
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Général
2 septembre 2020

Mise-à-jour sur les marchés – Bureau du chef des placements global – Septembre 2020

Le rebond historique du marché baissier n’a pas ralenti en août. Les investisseurs ont conservé leur optimisme grâce aux progrès réalisés dans le développement d’un vaccin contre la COVID-19, contribuant ainsi aux attentes d’une relance rapide de la croissance économique mondiale.
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Macroéconomie
2 septembre 2020

Jackson Hole – La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l’inflation

La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l'inflation
Jason Carvalho
Vice-président principal, Marchés institutionnels, Revenu fixe
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif