Général   |   9 juillet 2021

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Juillet 2021

Le climat d’optimisme entourant la réouverture des économies et la reprise a été confronté à l’émergence du variant delta hautement transmissible pendant le mois de juin. Parallèlement, les investisseurs ont fait fi de la récente flambée de l’inflation et semblent partager le point de vue de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui croit que cette hausse ne sera que temporaire et qu’elle n’entraînera pas un retrait anticipé de son soutien monétaire. En effet, plusieurs dirigeants de la Fed ont reculé face au ton peu conciliant de la rencontre de juin et souligné que la reprise était loin d’être terminée, tout en indiquant que la banque centrale ne relèverait pas ses taux d’intérêt de manière prématurée

Jean-Guy Desjardins
Président du conseil d’administration et chef de la direction
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif

Les marchés boursiers mondiaux ont progressé en juin, la vigueur des actions nord-américaines contrastant avec la performance plus faible des marchés étrangers. La rotation en faveur des titres de valeur, au détriment de leurs homologues de croissance, a quelque peu perdu de la vitesse. En effet, les actions technologiques ont bondi et dominé au chapitre des rendements. À l’opposé, les taux de rendement des obligations à long terme ont reculé. Dans ce contexte, l’indice S&P 500, à forte composante technologique, a atteint de nouveaux sommets pendant le mois. Évoluant dans le sillon de l’indice américain, l’indice S&P/TSX a été favorisé par les excellentes progressions des titres de l’énergie et du pétrole. En revanche, les actions des marchés émergents ont poursuivi leur séquence négative, en raison du rythme de vaccination plutôt lent et de la réponse monétaire et budgétaire relativement décevante des autorités par rapport aux pays développés. 

Les marchés obligataires nord-américains ont dégagé des rendements positifs en juin. La courbe des taux de rendement s’est aplanie, entraînée par les taux à long terme, qui ont été tirés vers le bas par les malaises concernant la conjoncture d’inflation. Le segment à court terme a quant à lui été favorisé par le devancement des prévisions d’une hausse des taux des fonds fédéraux par la Réserve fédérale américaine. Il faut souligner que les prévisions d’inflation du marché ont été revues à la baisse, le taux neutre à 10 ans passant de 2,59 % en mai à 2,34 % en juin. Le taux de rendement du bon du Trésor américain à 10 ans a perdu 13 p.c., à 1,47 %, alors que le taux à 2 ans a gagné 11 p.c., à 0,25 %. L’écart entre les taux à 10 et 2 ans s’établit désormais à 122 p.c., son plus bas depuis le mois de février. 

Le dollar américain (DXY) a gagné près de 3 %, soit sa plus forte progression mensuelle depuis mars 2020. La Réserve fédérale américaine a, à la surprise de tous, adopté un ton plutôt intransigeant lors de sa rencontre de politique monétaire, d’où la surperformance du billet vert face aux devises de la majorité de ses principaux partenaires commerciaux. Les craintes entretenues à l’égard du variant du coronavirus ont aussi alimenté la demande envers cette devise refuge pendant le mois. L’euro a reculé à son plus bas depuis avril, après que la présidente de la BCE, Christine Lagarde, ait affirmé qu’il était encore trop tôt pour envisager le retrait de son soutien et que les mesures de stimulation devaient être maintenues un certain temps durant la reprise. Le dollar canadien a aussi perdu son élan malgré la vigueur surprenante des prix pétroliers. Le huard a surpassé la barre des 0,83 $US au début du mois, pour ensuite terminer la période à 0,81 %US. 

L’or a touché au creux atteint en avril, la Réserve fédérale américaine ayant devancé ses prévisions d’une hausse des taux d’intérêt. La vigueur du billet vert a aussi contribué à son repli. Le cuivre a été tiré vers le bas par les inquiétudes entourant la demande chinoise, certaines données ayant révélé une baisse de la croissance et du nombre de prêts octroyés. Les métaux industriels ont d’ailleurs été plombés par l’engagement du gouvernement à freiner la demande spéculative. Pour terminer, l’important rebond de la croissance mondiale a alimenté la progression des prix du brut. En effet, le pétrole WTI avoisinait les 74 $ le baril à la fin du mois, un sommet depuis octobre 2018.

[…]

Related Insights

Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
9 septembre 2021

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Septembre 2021

Les marchés boursiers mondiaux ont légèrement progressé pour le mois d’août, en dépit des inquiétudes entourant la propagation rapide du variant delta, les signes d’un ralentissement de la croissance mondiale, l’augmentation de l’inflation et la trajectoire de la politique monétaire.
Jean-Guy Desjardins
Président du conseil d’administration et chef de la direction
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
4 août 2021

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Août 2021

Les investisseurs ont quelque peu perdu le moral en juillet en raison de la propagation du variant delta à l’échelle mondiale et de son impact probable sur le processus de réouverture de l’économie.
Jean-Guy Desjardins
Président du conseil d’administration et chef de la direction
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
9 septembre 2021

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Septembre 2021

Les marchés boursiers mondiaux ont légèrement progressé pour le mois d’août, en dépit des inquiétudes entourant la propagation rapide du variant delta, les signes d’un ralentissement de la croissance mondiale, l’augmentation de l’inflation et la trajectoire de la politique monétaire.
Jean-Guy Desjardins
Président du conseil d’administration et chef de la direction
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
4 août 2021

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Août 2021

Les investisseurs ont quelque peu perdu le moral en juillet en raison de la propagation du variant delta à l’échelle mondiale et de son impact probable sur le processus de réouverture de l’économie.
Jean-Guy Desjardins
Président du conseil d’administration et chef de la direction
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif