Général   |   7 juillet 2020

Mise-à-jour sur les marchés – Bureau du chef des placements global – Juillet 2020

Les investisseurs ont conservé leur insatiable appétit envers les actifs à risque en juin. Les marchés boursiers mondiaux ont poursuivi sur leur lancée, alimentés par l’optimisme entourant la réouverture progressive des grandes économies, ainsi que par le soutien exceptionnel procuré par les banques centrales et les gouvernements du monde entier. Les actions ont toutefois évolué en dents de scie pendant le mois, les investisseurs devant s’ajuster aux nombreux vents favorables et défavorables. En dépit des engagements explicites des décideurs politiques et des signaux positifs continus voulant que les pires conséquences économiques du coronavirus soient derrière nous, les marchés ont été refroidis par l’augmentation des cas de la COVID aux États-Unis et le report des plans de réouverture de certains États.

Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif

Les investisseurs ont conservé leur insatiable appétit envers les actifs à risque en juin. Les marchés boursiers mondiaux ont poursuivi sur leur lancée, alimentés par l’optimisme entourant la réouverture progressive des grandes économies, ainsi que par le soutien exceptionnel procuré par les banques centrales et les gouvernements du monde entier. Les actions ont toutefois évolué en dents de scie pendant le mois, les investisseurs devant s’ajuster aux nombreux vents favorables et défavorables. En dépit des engagements explicites des décideurs politiques et des signaux positifs continus voulant que les pires conséquences économiques du coronavirus soient derrière nous, les marchés ont été refroidis par l’augmentation des cas de la COVID aux États-Unis et le report des plans de réouverture de certains États.

Renseignements importants

Le rebond prodigieux des marchés depuis leurs creux de mars a fait place à des conditions houleuses en juin. Malgré tout, les marchés boursiers mondiaux ont gagné de la valeur pour le mois. L’indice S&P 500 a évolué dans une fourchette de 250 points, s’inscrivant en hausse de seulement 1,8 % au cours de la période. À l’étranger, les actions européennes ont devancé leurs homologues américaines pour la première fois depuis septembre, grâce aux progrès réalisés par les économies européennes dans leur lutte contre le coronavirus et leur réouverture, alors que le redémarrage prévu des usines américaines a été retardée en raison de la dernière augmentation des cas. Les marchés émergents ont toutefois dominé, les mesures de stimulation exceptionnelles adoptées par les banques centrales compensant la forte progression des nouvelles infections dans certains pays en développement. L’Inde et le Brésil représentent d’ailleurs les nouveaux points chauds du coronavirus dans le monde.

Related Insights

Général
2 septembre 2020

Mise-à-jour sur les marchés – Bureau du chef des placements global – Septembre 2020

Le rebond historique du marché baissier n’a pas ralenti en août. Les investisseurs ont conservé leur optimisme grâce aux progrès réalisés dans le développement d’un vaccin contre la COVID-19, contribuant ainsi aux attentes d’une relance rapide de la croissance économique mondiale.
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Macroéconomie
2 septembre 2020

Jackson Hole – La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l’inflation

La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l'inflation
Jason Carvalho
Vice-président principal, Marchés institutionnels, Revenu fixe
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Macroéconomie
2 septembre 2020

Jackson Hole – La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l’inflation

La nouvelle position de la Réserve fédérale sur l'inflation
Jason Carvalho
Vice-président principal, Marchés institutionnels, Revenu fixe
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Général
2 septembre 2020

Mise-à-jour sur les marchés – Bureau du chef des placements global – Septembre 2020

Le rebond historique du marché baissier n’a pas ralenti en août. Les investisseurs ont conservé leur optimisme grâce aux progrès réalisés dans le développement d’un vaccin contre la COVID-19, contribuant ainsi aux attentes d’une relance rapide de la croissance économique mondiale.
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif