Général   |   9 septembre 2021

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Septembre 2021

Les marchés boursiers mondiaux ont légèrement progressé pour le mois d’août, en dépit des inquiétudes entourant la propagation rapide du variant delta, les signes d’un ralentissement de la croissance mondiale, l’augmentation de l’inflation et la trajectoire de la politique monétaire. Les investisseurs ont bien accueilli les commentaires conciliants du président de la Réserve fédérale américaine (Fed) lors du symposium de Jackson Hole à la fin du mois, lors duquel il a prôné la prudence et la patience. Les décideurs se préparent évidemment à une réduction de l’important programme de rachat d’actifs, mais le moment choisi sera fonction de l’évolution du virus et de ses impacts sur l’économie. Jerome Powell a même indiqué que la taille du programme pourrait être diminuée cette année, tout en ajoutant que la banque centrale ne s’empresserait pas de relever les taux d’intérêt par la suite. 

Jean-Guy Desjardins
Président exécutif du Conseil
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif

Les indices boursiers mondiaux ont affiché des gains pour le mois, l’indice MSCI Monde tous les pays s’inscrivant en hausse pour un septième mois consécutif. L’indice S&P 500 a dominé malgré la flambée des cas de COVID dans certains États américains. Tous les secteurs ont gagné de la valeur, à l’exception de celui de l’énergie, qui a été tiré vers le bas par le repli du prix du brut. L’indice S&P/TSX a aussi progressé, alimenté par le fort rebond des bénéfices des sociétés, mais a terminé à la traîne de l’indice mondial du fait de sa forte exposition à l’énergie. À l’étranger, les actions des marchés développés se sont aussi démarquées, alors que celles des marchés émergents ont amorcé un rebond, qui s’explique par les attentes voulant que la réouverture de l’économie mondiale leur soit très favorable. Malheureusement, les craintes concernant le durcissement de la réglementation et le pic de la croissance en Chine ont assombri leurs perspectives. 

Les marchés obligataires se sont inscrits en repli en août. La pente de la courbe des taux de rendement s’est accentuée, les taux à long terme ayant augmenté davantage que leurs homologues à court terme après que le président Powell ait indiqué que la Fed ne réagirait pas rapidement à la hausse de l’inflation. Le taux du bon du Trésor américain à 10 ans a bondi de 9 p.c., à 1,31 %, comparativement à une augmentation modeste de 3 p.c. pour le taux à 2 ans, qui a terminé à 0,21 %. 

Le dollar américain a évolué en dents de scie pendant le mois. Au début de la période, il s’est apprécié sous l’effet des nouveaux risques pour les perspectives économiques, repartant ensuite vers le bas lorsque le président Powell a fait mention d’une réduction « lente » des mesures de stimulation lors de son discours à Jackson Hole. Au bout du compte, le billet vert a légèrement gagné de la valeur en août. À l’opposé, le huard a été tiré vers le bas par la chute des prix du brut et la contraction surprise de l’économie canadienne au deuxième trimestre. 

Sur les marchés des matières premières, la propagation du variant delta, et ses conséquences potentiellement désastreuses sur la demande mondiale, a plombé le prix du pétrole. En effet, il a retranché plus de 7 % en août, soit sa pire chute mensuelle depuis octobre 2020. Début septembre, l’OPEP et ses pays alliés ont conclu d’augmenter graduellement la production, ceux-ci croyant que le marché était en mesure d’absorber l’offre supplémentaire à mesure que la demande rebondit et que les stocks diminuent. Le cuivre a ralenti en tandem avec la croissance chinoise. L’or a toutefois tenu bon, soutenu par les commentaires de Jerome Powell, qui a fait part de l’approche prudente et pragmatique de la Fed, en plus de répéter qu’une hausse des taux d’intérêt n’était pas prévue de sitôt.

[…]

Related Insights

Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
8 septembre 2022

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Septembre 2022

La volatilité a été omniprésente en août et le rebond estival a pris fin
Jean-Guy Desjardins
Président exécutif du Conseil
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
5 août 2022

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Août 2022

Les investisseurs ont regagné confiance en juillet.
Jean-Guy Desjardins
Président exécutif du Conseil
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
8 septembre 2022

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Septembre 2022

La volatilité a été omniprésente en août et le rebond estival a pris fin
Jean-Guy Desjardins
Président exécutif du Conseil
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif
Fiera Capital Tendances des marchés Candice Bangsund
Général
5 août 2022

Tendances des marchés de l’équipe de répartition globale de l’actif – Août 2022

Les investisseurs ont regagné confiance en juillet.
Jean-Guy Desjardins
Président exécutif du Conseil
Candice Bangsund
Vice-présidente et gestionnaire de portefeuille, Répartition globale de l'actif